Arue – Tahiti

Les services municipaux

La ville compte à ce jour 151 employés (dont treize contrats à durée déterminée). Le service qui regroupe le plus de personnel est le service technique avec 63 employés. La police municipale compte 20 mutoï.


Les horaires des services municipaux

 

LE SERVICE DU DÉVELOPPEMENT URBAIN ET COMMUNICATION

Autrefois appelé « Le cabinet du maire », ce service a en charge la politique de la ville, met en œuvre les orientations fixées par les élus et assure l’information des administrés sur toutes les actions communales.

 

LE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

secrétariat généralCe secrétariat supervise et coordonne les différents services municipaux, veille à la gestion de l’ensemble des moyens de la ville et à l’exécution de la politique déterminée par les élus. Ceci afin de garantir la régularité du service public.

Comme autres missions, le secrétariat général prépare les conseils municipaux, rédige les différents actes administratifs et contrôle le respect de la réglementation.
Plus précisément, le rôle des agents de ce secrétariat est donc de préparer les séances du conseil municipal, de traiter l’ensemble des courriers adressés à la municipalité, de transmettre les délibérations, décisions et arrêtés concernant les services et les administrés,
Le secrétariat élabore les décisions du maire, gère les données, comme les conventions, les contrats engageant la ville et les arrêtés municipaux.
Il a en charge, également, la gestion l’achat et la distribution des fournitures et mobilier destinés aux services et tient le planning de réservation des véhicules de service.
Lien entre les services communaux, il tient le registre de recensement du service national et met en œuvre la bonne tenue des élections.
Une précision mérite d’être apportée tant la confusion est importante dans l’esprit de beaucoup. Le secrétaire général de mairie n’est pas le seul chef du secrétariat général.
Le rôle du secrétaire général est plus vaste que cela. Il est le chef de l’ensemble des services municipaux (et du secrétariat général qui assure également son secrétariat), hormis le cabinet du maire.

 

LES RESSOURCES HUMAINES

Autrefois nommé « service du personnel », le service des « Ressources humaines » va bien au-delà de la simple gestion des agents municipaux.
Chargé du recrutement et de la gestion administrative du personnel (les congés, l’avancement professionnel, la paie…), il œuvre aussi au respect des règles d’hygiène et de sécurité et à l’amélioration des conditions de travail.
Pour ce faire, il dispose de divers moyens comme la formation continue des agents, la mobilité interne et le suivi de la carrière de chacun. Il est, en effet, important que chaque agent municipal se sente soutenu dans le développement de sa carrière et qu’il puisse s’y épanouir, en fonction de ses ambitions et en adéquation avec ses aptitudes.
Cette optimisation des moyens humains n’est pas aussi simple qu’il y paraît. Mais elle s’avère primordiale pour le confort psychologique des salariés, leur épanouissement qui, par voie de conséquence, profite au bon fonctionnement de la communauté.

 

LE SERVICE DES FINANCES-COMPTABILITÉ

Il a en charge l’élaboration et l’exécution du budget de la ville, de la gestion des marchés publics et de la gestion de l’actif municipal.

 

LE BUREAU DES TAXES

Il s’assure du recouvrement des recettes municipales (eau, collecte des déchets, centimes additionnels…)

 

LE SERVICE SOCIAL

social-jardins-partagés-aux-champsCe service est un véritable lien avec la population la moins favorisée. Il gère les bourses de cantine et de transport scolaire communal. À ce rôle purement administratif se joint une véritable relation de proximité notamment avec les personnes âgées souvent isolées. S’il mène tout au long de l’année des actions de prévention en matière de salubrité, il monte également des activités périscolaires et des projets socio-éducatifs pour renforcer les liens au sein des familles, voire au sein de communautés, et lutter contre l’exclusion sociale.

 

LE SERVICE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE L’EMPLOI

Chargé de la gestion du parc sportif de la commune (dont le complexe « Tahua tuaro Tavana Boris Léontieff » et l’ensemble des plateaux sportifs dans tous les quartiers), ce service organise régulièrement des animations culturelles et sportives au profit des jeunes de quartiers.
Son volet social n’est pas à sous-estimer non plus puisqu’il a, dans son actif, le centre « To Tatou Fare » de Erima qui, de par sa proximité avec les quartiers sociaux, s’avère un relais important à l’intégration.
Il est un contact de premier plan avec les jeunes à la recherche d’emploi et, on lui doit, depuis 2009 le Forum de l’Emploi de la ville de Arue (en septembre) qui rencontre un succès bien au-delà de sa frontière communale…

 

L’ETAT-CIVIL

etat civil mariageLes mariages, les décès, les naissances sont enregistrés au service de l’Etat-civil qui se charge également de la conservation des registres où sont apposés tous ces instants de la vie de chaque citoyen…
L’Etat-civil délivre également les extraits des actes dont ont besoin les administrés pour la délivrance de documents officiels.
Un fonctionnaire communal résumait ainsi son rôle : « L’état civil est le reflet de l’histoire des familles. Il permet d’identifier un individu en lui donnant un nom, une naissance, une descendance… et une mort. Sans état-civil, pas d’existence sociale, donc pas d’état ni d’identité. »
Le maire est l’autorité supérieure en matière d’état-civil, sous le contrôle du procureur de la République. Il est à ce titre officier de l’Etat civil, au même titre que ses adjoints.

 

LE DISPENSAIRE

Les prestations du dispensaire sont gratuites et s’adressent prioritairement aux personnes en difficulté sociale (Régime de Solidarité Territoriale, emploi précaire, sans emploi…), aux familles aux revenus modestes et d’une manière générale à ce qu’on appelle les « groupes ciblés » : nourrissons, enfants, adolescents, personnes âgées ou handicapées, malades chroniques.
Les consultations au dispensaire peuvent, selon les cas, être assorties d’une délivrance gratuite de médicaments ou d’une ordonnance.
L’équipe du dispensaire de Arue est composée d’un médecin itinérant, de deux infirmières et d’une secrétaire chargée de l’accueil.

 

LA POLICE MUNICIPALE

La police municipale est un véritable baromètre de la vie de la ville. En contact quotidien avec la population, elle a un rôle qui va bien au-delà du seul maintien de la sécurité publique.
Relais des administrés en temps réel, le mutoï assure donc un travail de proximité qui assied son autorité.
Depuis deux ans, les mutoï sont devenus des Agents de Police Judiciaire Adjoints. Leur statut se voit donc renforcé aux yeux de contrevenants encore moins enclins à contester leur action publique.
Ils veillent à la sûreté des voies et des places publiques, assure la régulation de la circulation à la sortie des écoles et veille d’une manière générale à la sécurité des biens, des personnes, et par extension des manifestations.

police veilleIls interviennent également sur tout ce qui porte atteinte à la tranquillité des citoyens (bruits intempestifs, rassemblements nocturnes ou soirées non autorisés, etc). En collaboration avec la Direction de la Réglementation du Contrôle de la Légalité, la police municipale est le premier interlocuteur pour l’établissement des cartes d’identité et des passeports des administrés de Arue.

Les missions de la police municipale sont réglementées par des arrêtés du maire dans le cadre de ses pouvoirs de police. Le mutoï est chargé de veiller à leur exécution. Il effectue, à ce titre, les constats d’infractions et les transmet aux différents services concernés pour suite à donner notamment à la brigade de gendarmerie de Arue/Mahina avec laquelle il collabore étroitement.
La brigade de la ville compte 20 agents. Un circule à moto, 4 administratifs et seize agents assurent en roulement, par équipe de quatre, un service aux administrés qui fonctionne 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.
La brigade dispose de deux motos et de cinq véhicules d’intervention.

Depuis le 10 août 2015, 33 caméras full HD, opérationnelles 24h/24, posées à 6 mètres de haut et utilisant un réseau hertzien privé couvrent l’ensemble du territoire de la commune. La cellule de vidéo-surveillance est installée dans les murs de la brigade municipale d’Arue.

LE SERVICE TECHNIQUE

Il est chargé de la propreté de la ville (dont la collecte quotidienne des déchets ménagers), du bon état des parties communes des quartiers et du patrimoine communal, des transports scolaires communaux et du parc à matériel.
À noter que les services techniques assurent également des opérations qui ne relèvent pas de leur ressort, mais de celui du Pays, à travers le service de l’Equipement. On pense notamment au nettoyage régulier de la route de ceinture, l’entretien des plages ou le curage des lits de rivières. Pour assurer ces missions, la municipalité a dû acquérir du matériel adéquat gardant le souci d’offrir aux administrés « une ville où il fait bon vivre ».
Les services techniques sont regroupés derrière  la laiterie Sachet, en face du complexe sportif « Tahua tuaro Tavana Boris Léontieff ». Il compte le plus gros effectif des employés communaux avec 63 agents –dont 17 sont dévolus au seul nettoyage des accotements (deux assurent la propreté des plages).

 

HORAIRES DES SERVICES MUNICIPAUX DE ARUE

Services administratifs : (Secrétariat général, service social, bureau des taxes, finances et comptabilité, service de développement urbain et communication, service Jeunesse, Etat-civil)

Du lundi au Jeudi : 7h30-11h30 / 12h15-16h15
Vendredi : 7h30-11h30 / 12h15-15h15
Tél : 40.50.20.20

Services techniques :

Du lundi au Jeudi : 7h15-15h15
Vendredi : 7h15-14h15
Tél : 40.42.57.72

Dispensaire :

Du lundi au Jeudi : 7h-15h
Vendredi : 7h-14h
Tél : 40.45.59.59

Police municipale :

24h/24 et 7jours/7
Tél : 40.50.20.01 ou 40.43.19.15

Maison de la Jeunesse et To tatou fare à Erima :

Du lundi au Jeudi : 9h-17h
Vendredi : 9h-16h
Tél : 40.50.15.90 et 40.42.12.21